Nature et Patrimoine dans les Monts d'Ambazac

Actualités

Ce dimanche 4 juillet, l'association Nature et Patrimoine, dans les Monts d'Ambazac, présidée par Nathalie Détré, avait organisé un rallye pédestre par équipe. Cette épreuve qui fait travailler la tête et les jambes s'est déroulée sur un circuit autour du lac du Pont-à-l'Age sur les communes de Laurière et Folles. Les cinq équipes engagées ont parcouru 4 km sur un circuit parfaitement tracé et parsemé de questions, d'observations, de mots croisés se rapportant au magnifique site du Pont-à-l'Age. Outre le côté ludique, les participants ont pu bénéficier d'un temps très clément pour apprécier la beauté des chemins et des paysages traversés.
Bien que les conditions actuelles ne permettent pas d'organiser des balades, Nature et Patrimoine continue de maintenir le balisage des sentiers.
Les bénévoles de l'association Nature et patrimoine dans les monts d'Ambazac ne se reposent jamais. Maintenant que les promenades peuvent reprendre librement, les promeneurs ne doivent pas s'égarer dans les monts d'Ambazac.
Un circuit pédestre est actuellement passé au crible et son fléchage est reconditionné. 16 km à pied, ça use les jambes et les souliers, mais il faut y aller. En ces temps de confinement, ça fait du bien au moral. Sous la houlette de Nathalie Détret, la présidente, Joëlle Gioux, Philippe Doyelle, Martine Madoumier, Martine Chabroulet et Martine Bonnot, équipés de pied en cap sans oublier les masques (sauf pour la photo) et les autres gestes barrière, ont repris le tracé du circuit à la peinture verte sur 8 km.
Après une prochaine journée de travail, et un départ de la place du Champ de Foire à Bersac-sur-Rivalier, avec des points remarquables à voir, de vastes panoramas depuis le Bois-des-Echelles, la fontaine-lavoir près du village de la Ville-sous-Grange, au bord de la route, le village du Périgord, ainsi baptisé vers 1720 parce qu'un voyageur lui aurait trouvé une ressemblance avec les villages périgourdins (autrefois, le village s'appelait Nouaille-Haut), le Pré-de-Lafont (fontaine-lavoir au fond du village).
Nature et Patrimoine a procédé à la restauration d'une passerelle située sur le PDIPR de Laurière, au niveau du ruisseau de Forgefer.
Ces travaux ont été réalisés grâce à la participation de 5 bénévoles de l'association.
Les planches nécessaires ont été achetées par Nature et Patrimoine à Mr Barbe, artisan menuisier local.
Bonne promenade à toutes et à tous!
Installation du panneau à Petit Pont des Granges